1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville

le temps n'est plus où « rifaudés » et « malingreux » substituaient à leurs membres valides ceux, affreusement maquillés ou désarticulés, prélevés aux pendus

bob:722 source:3047