1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville

en deux secondes ça vous arrache l'arrière-gorge, et tout de suite après ça s'étale en tache d'huile. Soudaine et surprenante douceur. Aspirez par la bouche – soufflez par le nez. C'est fait. Vous êtes pris. Quelqu'un ici fume du kif

bob:23802 source:3047