1968. Le terminus des prétentieux

Coucher avec Mlle Chantal de Montoire, c'était faire le premier pas dans le maquereautage, et ça, je suis contre. On accepte un billet, la semaine suivante on commande un costume, et pour le reste on sait où ça mène

bob:12097 source:3035