1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris

Au sortir de l'Opéra, Zelmire m'a aperçue. Elle crevait de dépit […]. Cela a été bien pis quand les aboyeurs ont crié : « La voiture de Mademoiselle Julie ! »

bob:1001 source:2808