1968. Les barjots

moi, ma fille, j'la serrerai ! Pourquoi diable ? Parce que, si les filles d'aujourd'hui sont bien gentilles et bien familières, ça n'empêche que « les jeunes de maintenant y connaissent trop la vie… J'me marierais jamais avec une Parisienne. Elles sont trop évoluées ! »

bob:76409 source:4081