1968. Les barjots

les policiers sont des « Marie-bâton » (notez le féminin), des « mondaines » autant que des « poulets » ou « poulagas ».

bob:78779, 78780 source:4081