1968. Les barjots

« Zonard » est quiconque a « pris la zone » et en vit, comme le clochard vit de la « cloche ». Dans cette catégorie, il faut ranger « biffin » (et ses dérivés « biffinos », « biffman », etc.). Ces mots n'étaient pas péjoratifs à la place N..., où l'on avait le snobisme de la biffe au début de 1965 ; ils le sont devenus par la suite, en corrélation avec une réévaluation par les membres de la bande de leur position sociale.

bob:26267, 78772, 78773 source:4081