1968. Les barjots

y a un vieil adage qui dit : Chacun s'occupe de ses oignons. Et ben, qu'on nous foute la paix…

bob:17198 source:4081