1968. Les barjots

ils disaient que c'était un « enculé » et un « bâtard », un « mec qui jouait encore au voyou », un mec « qui avait une parole de putain »

bob:19612, 78754 source:4081