1977. Une vie de cheval

je me rabote toute la jambe, j'enlève toute la peau, l'os à nu. Je vais chez moi en boitant […] je me couche, la Marie-Jules qui vient : « Y a qu'à mettre un cataplasme à la bouse de vache, y a que ça. » De la merde de vache ! Deux jours après, j'avais la jambe toute violette, toute gonflée. […] J'avais la jambe pleine de sang tout noir quand le docteur m'a crevé tout ça, et ma mère, elle a cru ça, des remèdes de bonne femme, oui !

bob:73368 source:4065