1935. Mer Noire

les nègres s'enfuient, abandonnant armes et bagages. Quand les sous-offs auront pu les récupérer, on saura à bord des autres patrouilleurs, que l'Iris a été saboté par son équipage au moment où il portait trois cents cannibales sur [le navire] la France en révolte. Et l'effet produit est tel que le commandement renonce à rembarquer les cannibales cette nuit-là.

bob:77950 source:4062