2011. Je tue les enfants français dans les jardins

On, mais qui ? Pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Il ne pouvait s'agir que des connards habituels, planqués derrière l'anonymat de leur forfait.

bob:18610 source:4008