2008. Kiffer sa race

Les 24 et 31 décembre sont un peu space, partout on voit des gens se goinfrer de bûches, de sucreries, de chocolats quand nous [musulmans faisant le ramadan], on n'a même pas le droit d'avaler notre salive. Pas facile de tenir, quand en plus on retournera à l'école, ce sera tendax. Je ne devrais pas me plaindre, pour le patron [le père], vu sa fatigue, c'est ultra tendax.

bob:28257, 16117, 76416 source:4005