1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste)

Dès que l'outil sent le doux velours de la blanche main qui le tripote, il se développe subitement, s'allonge et grossit démesurément, se quillant raide et dur comme un bâton, superbe et menaçant.

bob:25919, 5451 source:4003