1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste)

Oui-dà, madame la marquise, je voulons ben de la potence, mais de celle où je me sommes pendu tantôt, à votre cou, oui-dà, madame la marquise. Je voulions bien vous rebêcher trois fois, cent fois, dix mille, toute la vie, plutôt que d'aller faire la grimace à une branche de pommier ou de poirier…

bob:76298, 16253, 76299, 27597 source:4003