1889. Après le bal. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste)

Et je me doute un peu de l'étonnement qu'éprouvera tantôt ce petit sauvageon [jeune femme innocente], qui ne rêva jamais dans son pays, du paradis qui l'attend dans celui-ci.

bob:60132, 39032 source:3999