1889. Après le bal. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste)

Ce fruit encore vert [jeune soubrette de 17 ans] me tente, m'affame, me met l'eau à la bouche, et j'y mordrais certes très volontiers. […] mais comment s'y prendre avec cette tendre innocente ?

bob:35321, 37683 source:3999