1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar

DORANTE. –Je te permets de commencer le chapeau-du-commissaire… À propos, comment t'appelles-tu ? SYLVIA (La bouche pleine.) –Sylvia, mon chéri. DORANTE –C'est gentil, ce nom-là… Sylvia ! N'va pas trop vite, garce ! j'veux pas jouir trop vite, moi !… j'aime que ça dure longtemps…

bob:76197, 10998 source:3988