1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar

[elle le caresse trop brutalement] Va donc plus doucement, hein ! j'n'en ai pas de r'change… Faut avoir des égards pour des objets aussi fragiles… –Là … là… ne te fâche pas, mon loulou… Je vas aller plus à ta guise… à peine si tu me sentiras… C'est vrai qu'on n'en a qu'une… et c'est dommage, n'est-ce pas ? Pourquoi, au fait, que vous n'en avez pas deux ?… nous avons bien deux tétons, nous !

bob:76195 source:3988