1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar

DORANTE (Admirant l'ampleur de la crinoline de Sylvia.) –Superbe pot-au-feu ! SYLVIA (D'une voix douce comme miel.) –Joli garçon, veux-tu venir chez moi ?

bob:76193, 60324 source:3988