1863. Le dernier jour d'un condamné

Accusé, avez-vous encore quelque chose à ajouter pour votre défense ? –J'ai à ajouter que la garde nationale m'emmerde. –Accusé, je ne puis tolérer de pareilles expressions, elles portent atteinte à la dignité de la cour. –J'emmerde la cour !

bob:8287, 18486 source:3987