1976. Dire nos sexualités

Même si je décharge, ça ne me touche pas profondément. Je ne vais jamais au septième ciel en me faisant jouir. Même si je jouis bien, c'est quelque chose d'extraordinairement fugitif et qui ne me satisfait pas. […] Ce que j'aime beaucoup, c'est me branler devant quelqu'un. Une des choses qui m'a le plus enchantée, c'est quand j'allais au Bois. L'allée des Maréchaux, c'est un endroit où les gens vont en voiture, les couples. Il y a un tas de types, là, cachés, qui se branlent seuls, qui ne demandent jamais à monter avec les gens, ni à être emmenés. Mais qui veulent seulement voir une femme se branler à l'intérieur d'une voiture. Alors, ça, pour moi, c'est le septième ciel.

bob:24822 source:3984