1976. Dire nos sexualités

Dans les rafles, je [travesti] m'en suis fait des flics. Je pourrais en remplir un commissariat. Parce qu'ils étaient beaux, qu'ils m'excitaient. Il y a vraiment de belles bêtes. Les policiers, c'est quand même des hommes avant tout. Faut pas l'oublier, ils ont des envies comme tout le monde.

bob:5686 source:3984