1976. Dire nos sexualités

Éventuellement une toute petite fille, mais très dépucelée, très salope, qui ait le vagin un peu ouvert, qui sache faire les pompiers de tous les folklores : le japonais, avec beaucoup de salive et en utilisant le souffle (elle souffle pour faire un chaud et froid), le florentin (la femme prend la verge à pleine bouche et elle masse le gland avec ses amygdales, son arrière-gorge).

bob:43734, 19633 source:3984