1900. Mémoires de Rossignol

La Consolation, comme jeu, est identique à la Parfaite, avec cette différence que sur les cases figurent les chiffre 1, 2, 3, 4, 5, 6, correspondant au nombre de points noirs qui existent sur les faces des dés à jouer ordinaires. Elle a été fructueusement exploitée par un nommé X... qui, le premier, l'a fait jouer en chemin de fer, au retour des courses. –Par ici la Consolation ! criait-il au moment de monter en wagon.

bob:6169 source:3980