1900. Mémoires de Rossignol

Le Calot, ou Biribi, se joue avec trois quilles creuses, ou trois coquilles de noix et une petite boule de liège, analogue à la muscade des escamoteurs. Le teneur fait fait passer et repasser adroitement la boule d'une des quilles sous une autre. Il s'agit pour le joueur (en argot, pantre, cave, branque ou poire) de deviner sous quelle quille se trouve la boule.

bob:5310, 8763, 23062, 1192 source:3980