1900. Mémoires de Rossignol

Il avait servi dans les zouaves […] Cependant, sa peine avait été commuée en dix ans de travaux publics. Envoyé aux têtes-de-veau (nom donné à ces condamnés, parce qu'ils ont la tête rasée), il avait opéré un sauvetage, qui lui avait valu sa grâce.

bob:9385 source:3980