1900. Mémoires de Rossignol

Véritable casse-cou, il s'était fait bravement blesser en Tunisie, puis avait été condamné à mort pour voies de fait envers un supérieur. Sur ce chapitre, les Conseils de guerre ne plaisantent pas : le maintien de la discipline avant tout !

bob:16457, 69996, 54302 source:3980