1900. Mémoires de Rossignol

Au premier, encore une pièce […]. On appelle cette pièce la « Salle des morts », à cause de trente à cinquante individus qui y gisent sur le sol dès la tombée de la nuit.

bob:76030 source:3980