1900. Mémoires de Rossignol

Tout individu qui sera en prison aura droit à 2 francs par jour, plus à l'assistance, y compris les vivres deux fois par semaine. Il ne sera assisté que par les femmes, auxquelles il donnera le nom de soeur, et n'écrira de lettres qu'aux chefs de la bande.

bob:26458, 19554 source:3980