1900. Mémoires de Rossignol

Au mois de juin 1877, un grand nombre de vols au rendez-moi étaient commis dans le quartier de Belleville. Ce vol, souvent décrit, consiste à entrer chez un marchand de vins, et surtout chez un marchand de tabac, à distraire le débitant au moment où, avec un billet de banque, l'on paie la consommation ou le paquet de cigarettes, à ramasser d'un coup le billet le la monnaie et à s'enfuir précipitamment. Ceux qui pratiquent ce vol sont d'ordinaire les souteneurs, assez élégants d'allure, qui vivent avec les filles du Café Américain ou des bals publics. Ils vont par équipe de trois ou quatre et quelquefois ont un locati à la journée.

bob:2143, 44657 source:3980