1900. Mémoires de Rossignol

Lemire se précipita sur moi, me donna un violent coup de tête en pleine poitrine et me jeta contre la porte d'un placard. Je ne m'attendais pas à cette sortie ; la moutarde me monta au nez et, dame ! je secouai mon bonhomme comme un prunier, puis, montant sur une grande table qui tenait toute la pièce, je lui en fis faire le tour à grands coups dans les côtes.

bob:30414, 14274 source:3980