1999. Massacre à la chaîne

il l'administrait [le produit dopant] en cure sur six ou sept jours, généralement lors de la deuxième semaine d'un grand Tour afin de redonner un coup de fouet à l'organisme.

bob:38422 source:3977