1999. Massacre à la chaîne

Dans la série des produits qui cachent diablement bien leur jeu, impossible de ne pas évoquer les « pâtes de fruits aux yeux » […] Nous avions trouvé la parade suivante pour dissimuler ces petits comprimés de Pervitin ou de Captagon cinq milligrammes : les enfoncer dans une pâte de fruits. Nous nous amusions à les planter en guise d'yeux, avec un nez en prime si le coureur en voulait trois.

bob:46718, 75895 source:3977