1999. Massacre à la chaîne

À la vérité, il n'y a que le pot belge qui reste un mystère, même pour les coureurs, car les ingrédients peuvent varier. Le pot belge, voilà une belle saloperie. Bien qu'onéreux, c'est l'amphétamine du pauvre. En 1980, ses ancêtres s'appelaient Tonedron ou Pervitin, les fameux « Tonton » et « Tintin », mais en comparaison, il s'agissait presque de produits « sains ».

bob:40330, 71662, 75878, 75879 source:3977