rupe

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 9 fréquence : 6

rupe & rup ; être rupe adj.

Beau, élégant ; élégant, riche ALL : elegant, reich

Synonyme : riche, avoir de l'argent être riche Morphologie : apocope Famille : rupin

1863 Nous passons aussi : « Il a le sac, » que M. Labiche a transformé en : « Ce héros voit chez lui le Pactole rouler ; » – M. Marc-Michel proposait de dire que le héros était « rupe » ou « suif. » 1863. L'argot au théâtre 1863 Elle est belle, ma Joséphine !… elle a un chouette maître-autel… un rupe tabernacle !… et elle connaît son affaire !… mais pas d'bêtises, ô mon père !… a vous donnerait du mal !… 1863. Le dernier jour d'un condamné 1911 Et, aussi, comment ça l'avait fait ressauter, la môme, en rembroquant que je n'en foutais pas une secousse, que j'avais l'air de faire ma sophie, ma patagueule, devant ses appâts rupes 1911. Le journal à Nénesse 1911 Toute la crème de Montpar, de Ménilmuche, du Lion, de la Maubuée, du Bréda, des Carrières, de la Bastoche, du Sébasto, du Latin, de la Dauphine, ce qu'il y a enfin de plus rupe dans la capitale comme galapiats, barbeaux, punaises 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

Sans doute abrév. de rupin (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 789