tenir le crachoir

date : 1844 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 41

tenir le crachoir

& tenir le crachoir à qqun ; prendre le prendre ; garder le crachoir ; disputer le crachoir à ; à toi le crachoir ; à vous le crachoir

locution

Parler, discourir, pérorer, être le seul à parler ; informer ; laisser parler, faire la conversation ; à toi de parler ; écouter parler ; prendre la parole ; parler sans céder la parole aux autres ; donner la réplique ; vouloir parler à la place de qqun ALL : sprechen, das grosse Wort führen

Synonyme : parler, dire

1925 Je cause tout le temps de moi et t'oublies de me donner des nouvelles du milieu : à toi le crachoir, vieux frère ! 1925. La bonne vie xxxx Pèr' du Gerbier qui veut que tout s'explique, / Dit en carant sa frime dans son blavoir : / Assez causé, bécheur, pose ta chique, / C'est au parrain à tenir le crachoir Romance du pègre. Air : Du rondeau des deux Maîtresses (Pègres et barbots, rappliquez au sauvage, / Et sans traquer, livrez-vous au plaisir) 1937 Ils rongent leur frein dans le coin de leur chaise, ils préparent les pires vacheries… des vitriols infernals pour assaillir ceux qui gardent comme ça tout le crachoir 1937. Bagatelles pour un massacre 1969 Pendant que je tiens le crachoir au poulet, le Corse me glisse quelque chose dans la poche 1969. Au décarpillage 1870 on donnait le nom de président du sénat à l'habitué qui tenait le plus le crachoir, le premier grelot de la compagnie 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 2006 Il oublie que je viens à peine de commencer [à travailler] parce qu'il m'a tenu le crachoir pendant trois plombes. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1917 C'est bien ça, Beaurain ? –Oui. –Bon, tu m'plais ; tu gaspilles pas ta salive ; alors c'est moi qui garde le crachoir. 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1899 La mère Michaud […] pas méchante, mais la langue bien pendue ; recherchée dans ses expressions ; pose pour la perspicacité ; « tient le crachoir » et à la main une paire de chaussures d'enfant. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou 1915 Il m'a fallu tenir le crachoir, heureusement j'étais en verve. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1905 À toi de tenir le crachoir !… C'est tes affaires, après tout 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1882 Je ne le vois ni tenant le crachoir dans un cercle, ni faisant une conférence devant une salle payante, ni pérorant dans un club. 1882. Zola. Notes d'un ami <11 citation(s)>

CRACHOIR, subst. masc. Expr. fig. et fam. Tenir, conserver le crachoir. Garder la parole sans la laisser aux autres. Rosny pour qui le dîner est une occasion de tenir le crachoir (GONCOURT, Journal, 1889, p. 979). Pour peu que l'assistance ouvrît une oreille docile, Fauvet conservait le crachoir (DUHAMEL, Cécile, 1938, p. 130). (TLFi) /

  • crachoir (tenir le -) loc. verb. non conv. RELAT. "écouter sans pouvoir placer un mot" - FEW (2, 1267b), 1920, Bauche ; DEL, GR[85], ø d ; absent TLF.
    • 1883 - «Je viens, dit-il, faire un bout de causette avec vous, mon client ; vous êtes seul, ça nous distraira tous deux. Et me voilà obligé de tenir le crachoir.» F. Enne, La Faim, in La Vie pop., 18 févr., 830 - R.R.
  • crachoir (tenir le -) loc. verb. non conv. EXPRESS. "fig." - DArg., 1866 ; BEI, Delv. ; TLF, cit. Goncourt, 1889 ; FEW (2, 1267b), 1890-1900, Dict. gén. ; DEL, GR[85], cit. Céline. "écouter sans pouvoir placer un mot" : DDL 34, 1883
    • 1844 - «Assez causé, bêcheur ; pose là ta chique ; / C'est au parrain (5) à tenir le crachoir. [Note] (5) L'avocat.» Le Compilateur, n° 31, 15 nov., 432a - P.E.
    • 1865 - «Si acharné et si habile qu'il fût à tenir le crachoir, il était quelquefois forcé de s'interrompre.» Monselet, Les Femmes qui font des scènes, 340 (M. Lévy) - P.E. (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 934