dételer

date : 1845 fréquence : 12

dételer

& il dételle

S'assagir avec l'âge, se ranger ; il rentre dans le droit chemin ; ne plus faire la fête ; cesser son activité, prendre sa retraite ; abandonner ; s'arrêter, renoncer à l'amour ANG : he stops his dissipation

Synonyme : arrêter, cesser

1961 Une autre créature qui ne veut absolument pas « dételer » et entend finir sur le tas sa triste existence est une malheureuse infirme, surnommée « C… de bronze » à cause d'une intervention spéciale qu'elle a dû subir il y a quelques années. 1961. L'hydre aux mille têtes 1961 Bien que syphilitique, Katia, qui ne néglige pas de suivre régulièrement un traitement, n'a pas du tout envie de dételer ou d'entrer au couvent. 1961. L'hydre aux mille têtes 1899 Vous devez en savoir quelque chose, dites ?… Aurait-il déjà dételé ? Lui, un homme jeune, pourtant 1899. Escal-Vigor 1982 Le vieux marchand de journaux fut d'autant plus heureux de lui payer à nouveau un crème, celui des retrouvailles, qu'ayant le coeur malade, des rhumatismes, le souffle court, il sentait venir le jour où il lui faudrait dételer et trouver un successeur 1982. Histoires de la nuit parisienne 1998 je ne peux croire qu'il veuille reprendre le collier. […] rien ne prouve qu'après avoir dételé pendant quelques années, il… 1998. Il faut tuer René Dousquet ! <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 794