s'en payer une tranche

registre moderne : 6 fréquence : 20

s'en payer une tranche

& se payer une tranche ; s'en payer une bonne tranche ; se payer une tranche de

locution

Rire, s'amuser, se faire une partie de rigolade ; baiser ; durer? ; prendre beaucoup de, profiter beaucoup de, en avoir (de la chose dont il est question)

Synonyme : rire, s'amuser

Famille : tranche de (rigolade)

1956 Je composai le numéro du domicile de la blonde. La sonnerie s'en paya une bonne tranche, mais ce fut moi qui l'arrêtai 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1952 On part, tout flambant, avec l'idée de s'en payer une bonne tranche, et puis… 1952. Émile et son flingue 1953 On s'en est payé une sacrée tranche. Pas vrai Moreau ? –J'en pissais ! 1953. Allons z'enfants 1954 Le peintre, en bas, il avait dû s'en payer une bonne tranche. Demain, toute la ville serait informée que le fils Lafitte, comme salopard, on ne faisait pas mieux. 1954. Les portes de l'aventure 1979 [après avoir vu un spectacle] Et le cinoche […] on s'en est payés une sacrée tranche. 1979. Vive les vacances 1911 Marre, Nénesse !… Éboule-toi sur le sentiment et laisse pisser le mérinos !… Basta !… Qu'est-ce qui m'a foutu un foireux pareil qui va se mettre à baver des clignots parce qu'il entend les frangins qui s'en payent une tranche ! 1911. Le journal à Nénesse 1953 on a embarqué pour Oran et, de là, suivant un caprice de Blondy qui tenait à s'en payer une tranche, un avion nous a emmenés à Marrakech. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1903 Mimile – mon homme – où est-il ? Pourvu qu'il ne se mette pas à courir dans Montparno avec les gonzesses. Elles s'en payeraient bien une tranche, les vaches, car Mimi est joli gars et il n'est pas en bois. 1903. Les enracinées <8 citation(s)>

De bon temps (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 153