s'en payer une bosse

registre ancien : 8 fréquence : 16

s'en payer une bosse

& se payer une bosse ; se payer des bosses ; se faire une bosse ; se donner une bosse ; se flanquer une bosse ; s'en flanquer une bosse ; se ficher une bosse de rire ; se donner une bosse de rigolade

locution

S'amuser, s'amuser beaucoup, rire beaucoup, faire la fête, avoir du plaisir ; faire ripaille, s'enivrer, manger beaucoup, prendre avec excès, prendre une grande quantité de qqchose ALL : sich köslich amüsieren

Synonyme : manger, nourrir, fête, faire la fête, se débaucher, rire, s'amuser

1828 Et moi, donc ! croyez-vous que je laisserai ma part aux chiens ? Je m'en ferai de ces bosses ! 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs xxxx La noce dura presqu'une semaine / Et ma foi nous aurions bien pu / La prolonger toute une quinzaine / Mais les mamans n'ont pas voulu / L'fait est qu'on s'en flanquait une bosse / Tout l'monde en avait mal au coeur xxxx. Une noce en Normandie, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss) 1842 les élèves obtenaient un congé général, ou sainte Galette, pendant laquelle ils bahutaient comme des tigres dans les spectacles et à l'estaminet hollandais ; puis, après s'être donné une bosse conditionnée, ils retournaient au bahut 1842. Les écoles militaires - École de Saint-Cyr, dans Les Français peints par eux-mêmes 1915 Ah, poteau, t'en fais pas : on va s'payer des bosses ! 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1915 Gaspard, Burette et Moreau ont conscience de ne s'être jamais «payé une telle bosse.» 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1909 Croquignol et Cie se payèrent une bosse de rigolade avec la galette de chameaux 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1911 Non, mais des fois que je me laisserais rouiller les dents pour le plaisir de faire godard quand j'ai de quoi m'en flanquer une bosse ! 1911. Le journal à Nénesse <7 citation(s)>

Au sens de faire ripaille : métaphore du ventre gonflé ; mais dans le Rhône et les Alpes, s'imbassi (=s'enivrer) est formé du vieux bosse (=tonneau) comme emboissoir (=entonnoir) (MCC) / Même idée que 'se tordre' : être tordu (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 401