crevant

fréquence : 20

crevant

& type crevant

n., adj.

Drôle, amusant ; incroyable, extraordinaire (en bonne ou mauvaise part) ALL : drollig, z. Totlachen

Synonyme : amusant, drôle, incroyable

1912 Napoléon, là-haut, va se figurer qu'on lui a changé sa colonne contre un gigantesque mirlitan ou même un sucre de pomme… c'est crevant ! 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1943 Moi, de la rue de la Folie. C'est crevant ! On s'est jamais rencontré 1943. Batailles dans le ciel 1917 Et puis c'était un type crevant, d'une gaieté folle, endiablée 1917. La chasse au Zeppelin 1880 Les philosophes écrivent un de ces paradoxes crevants qui réjouissaient tant Théophile Gautier. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1915 Voilà : un type crevant, avec un blair su l'côté. Une balle crevante. Il était dans le même wagon comme eux : toute la nuit on s'était crevé. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1911 Comment, lui aussi se prend au sérieux ! pensa Ribouldingue. Ah ! non, c'est crevant ! 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1914-1919 Ce qu'on s'amuse avec Lamaze, à cette popote ! Le commandant est crevant… 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1956 Je trouve la vie crevante, dis-je à Luebig. Il y a de ces renversements de situations sensationnels ! 1956. Fais gaffe à tes os <8 citation(s)>

Crevant (de rire) (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 689