se tordre

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1847 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 92

se tordre & à se tordre ; rire à se tordre ; faire tordre ; se tordre de rire ; se tordre de rigolade ; tordu de rire ; (tordre)

Rire, rire énormément, rire aux éclats, faire rire, être drôle, comique

Synonyme : rire, s'amuser Famille : tordre (rire)

1914 « Mille excuses encore, chère belle… Vous vous amusez ? –Je me tords ! » déclara-t-elle. La salle soulevée d'hilarité, lui donna raison. 1914. L'amateur de pierres, dans Racaille et parias 1942 La fille se tordit en un rire de commande 1942. L'ombre du grand mur 1952 Je suis un curieux chauffeur. Il m'est arrivé de marauder avec un client dans la voiture. J'ai raconté ça aux copains, ils se tordaient 1952. Mon taxi et moi 1899 vous vous tordiez parce qu'on le cherchait à Paris le 19 et qu'il était parti le 18 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1889 Toujours il fait des blagues. Il y a des moments que c'est à se tordre, surtout quand il parle de sa fortune qui va arriver… 1889. L'ami du commissaire 1915 Non, ce qu'ils vont se tordre, les poilus, quand ils vont nous voir arriver 1915. Les poilus de la 9e 1888 Non, elle est bien bonne ! Et il se tord, en tapant maintenant sur ma propre cuisse 1888. Césarine 1953 Le capitaine a sorti la tête du radar, il rit, le second se tord 1953. Racleurs d'océans 1933 Elles ont regardé, les autres aussi, bien entendu ! Elles se tordaient. Mme Labranche a dit : « Qu'est-ce qu'il y a donc de si amusant ? C'est Marie-Thérèse qui vous fait rire ainsi ? […] » C'était si drôle qu'on ne pouvait pas s'arrêter de rire 1933. Puberté. Journal d'une écolière <9 citation(s)>

Être tordu (AYN) / effet pour la cause (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 120