plume

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 6 fréquence : 13

plume & tailler une plume ; se faire tailler la plume locution

Fellation ; faire une fellation, sucer le sexe masculin ; se faire sucer

Synonyme : fellation, faire une fellation Usage : érotique, sexualité

1875 Qu'est-ce que tu veux faire ? Si tu n'aimes pas le chat, faut-il te tailler une plume ? 1875. À la Feuille de rose, Maison turque 1891 Elle est aussi le secrétaire / D'un pauvre vieux député, / À ce vieillard sexagénaire / Elle taill' des plumes par charité 1891?. Paris-Impur 1950 Son genre, c'était plutôt les petits garçons. Il se régalait à vous tailler des plumes et chaque fois il payait le cinéma et vous donnait quinze francs 1950. Ainsi soit-il 1950 Son nom [la mère la Pipe] c'était tout un programme, sa spécialité consistait à tailler des plumes, parce que, il faut bien le reconnaître, ses cuisses intéressaient plus grand monde, hormis quelques amateurs d'antiquités 1950. Ainsi soit-il <4 citation(s)>

Extension du sens propre : tailler un plume (pour écrire) ? «Ne sachant à quel parti m'arrêter, je me mis à tailler ma plume, espérant que pendant cet innocent préliminaire il me viendrait quelque idée lumineuse ; mais déjà j'en étais au quatrième bout-d'aile, et mon cerveau n'était encore accouché d'aucun expédient.» (Mémoires d'un forçat, vol.4, p.99) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 835