rabouin

date : 1901 fréquence : 11

rabouin

& rabouine (fém.) ; raboin

n.

Bohémien, gitan, romanichel ; manouche spécialisé dans la présentation des fauves de ménagerie, marchand (sur marché aux Puces)

Synonyme : gitan, romanichel, bohémien

1937 aux « Puces » personne n'en voudrait… les rabouins refuseraient sans appel… pas la valeur du transport en voiture à bras 1937. Bagatelles pour un massacre 1955 Les « rabouins » du cirque savaient déjà où mener la malheureuse : une clinique toute proche 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1950 Et je cogne sur les volets / D'une roulotte de Rabouine / Je viens pour la bonne ferte / Et je me fous bien des gadjos 1950. Chanson de charme pour faux-nez, dans Poésies documentaires complètes 1931 Le père de Simone est dans la salle. Il se montre. C'est un rabouin au visage cuivré. 1931. Enfants du malheur ! <4 citation(s)>

Raboin, v. 1741; fourbesque (ancien argot ital.) rabuino «diable» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 484