plongeur

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1867 registre moderne : 2 fréquence : 14

plongeur & plongeuse (fém.) n.

Laveur de vaisselle, qui nettoie la vaisselle, qui fait la plonge en restauration

1977 Il est à la cuisine, plongeur. Deux cents billets par mois, logé, nourri. 1977. Une vie de cheval 1925 Sans doute une nouvelle caissière, je me dis, parce que nous avions un vrai personnel, deux garçons, un plongeur, une fille de salle, et sans parler des extras, les musicos du samedi 1925. La bonne vie 1950 une repasseuse… à moins que ça ne soit une plongeuse dans un restaurant à La Chapelle 1950. Ainsi soit-il 1893 Comment le nourrit-elle ? À l'aide d'arlequins achetés aux plongeurs des grands restaurants et composés des restes laissés dans les assiettes par les clients 1893. Paris qui mendie - Mal et remède 1911 Le bateau sur lequel les Pieds-Nickelés s'étaient embarqués en qualité de « plongeur » affectés aux cuisines pour avoir le voyage gratis arriva en vue de Bombay 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

B. − Celui, celle qui lave la vaisselle et les verres dans un restaurant, une collectivité. Du fond invisible du débit nous parvenait un cliquetis de soucoupes, le travail de Robinson et de l'autre plongeur (Céline, Voyage, 1932, p.391). Être plongeuse à Paris, cela n'a l'air de rien. Le mot séduit (...). Mais qui a plus de relations qu'une plongeuse, à l'office, à la terrasse (Giraudoux,Folle, 1944, i, p.94). (tlfi:plongeur) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 388