lâcher d'un cran

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 fréquence : 10

lâcher d'un cran & lâcher qqun d'un cran ; ne pas lâcher d'un cran locution

Abandonner, quitter qqun ; ficher la paix, laisser tranquille, cesser d'importuner ; s'écarter de ; ne pas quitter

Synonyme : se séparer, quitter, abandonner

1801 Ainsi, choisissez lui zou moi, et qu'ça se fasse vite, ou j'vous lâche d'un cran 1801. Cri-cri, ou le mitron de la rue de l'Oursine, folie grivoise en un acte et en vaudevilles 1857 Ma biche, si ton objet ne veut pas te décrocher plus de 500 francs par mois, il faut le lâcher d'un cran, et plus vite que ça ! 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale 1928 Si j'y étais allé [sic] de ma larme chaque fois qu'un copain avec qui que je m'ai mis [sic] en ménage m'a lâchée d'un cran, La Goualeuse ça aurait été pire qu'une wallace… 1928. La racaille 1911 Et cette goualante-là n'a jamais quitté mon cabochon […]. Il y a des souvenirs qui ne peuvent pas vous lâcher d'un cran… 1911. Le journal à Nénesse 1909 Tu peux compter sur moi pour te lâcher d'un cran à la première occase 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1903 mais le soir en rentrant à l'hôtel « Le Lutteur » qui avait pas mal pinté est revenu sur l'affaire de Castor. Alors je lui ai dit de me lâcher d'un cran. 1903. Les enracinées <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 250