la jambe !

date : 1901 registre ancien : 7 fréquence : 15

la jambe !

Exclamation, expr. d'énervement : tu m'ennuies, assez !, silence ! ; ce qui est ennuyeux ALL : genug davon ! / ANG : enough ! shut up !

Synonyme : non, refus, ennuyeux

1914 –On peut pas rigoler, avec toi ! –Ça presse jamais, de faire le zigomar, espèce de veau ! –La jambe, hein !… Tu nous fait suer ! 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1956 Ça fait partie mon boulot. Aussi, ne craignez rien, allez. Je finis par en être dégoûté, des jambes ! –C'est la jambe, quoi ! 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1905 Il répondit avec lassitude : –Ah ! la jambe !… La ferme !… 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1911 Et maintenant que j'ai dit ma messe, la jambe !… 1911. Le journal à Nénesse 1912 Ah ! la jambe ! s'exclamait l'invité du Président qui tenait quelque chose comme cuite. V'là trois fois que tu m'demandes la même chose 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

JAMBE, subst. fém. [Pour exprimer l'ennui] La jambe! Assez. Jacqueline qui se développait, comme on dit, de jour en jour, regarda sa mère en clignant des yeux, et répondit simplement [à une observation] : Ah! non; la jambe (TOULET, Demois. La Mortagne, 1920, p. 55). Être jambe. Être ennuyeux. Synon. casse-pied. Micheline n'est pas là ce soir? Non, elle a vidé le vieux Schaum. Elle le trouve trop jambe (MORAND, Rococo, 1933, p. 64). (TLFi) /

Probablt de tenir la jambe ou de jamber (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 587