faire soldat

registre ancien : 8 fréquence : 3

faire soldat & être fait soldat locution

Détourner tout ou partie du butin ; ne pas recevoir sa part d'un vol

1912 Le cambrio (opérateur) est choisi parmi ceux qui, outre leurs capacités professionnelles, se recommandent par leur souci de tenir leurs engagements ; il ne faut pas qu'il « fasse les autres soldats », c'est-à-dire détourne à son propre profit tout ou partie des objets razziés. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1900 Les voleurs n'ont qu'une confiance limitée entre eux ; ils craignent toujours d'être faits soldats (être dupes), en laissant le produit de leur vol à un complice pour fourguer (vendre) le tout 1900. Mémoires de Rossignol <2 citation(s)>

− Loc. fig., vieilli. Faire soldat. Garder la plus grosse part lors d'un partage. Ensuite dans les affaires qu'on lui a confiées, il a trompé sur le partage; il « fait soldat », comme on dit (Barrès, Leurs fig., 1901, p. 197). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 253