faisan

date : 1866 fréquence : 23

faisan

n.m.

Escroc, escroc qui fait venir à crédit des marchandises qu'il revend au comptant, arnaqueur ; bandit, délinquant ; escroc (tricheur) ; personne malhonnête ALL : Schwindler

Synonyme : escroc

1952 Alors c'est des faisans, des bandits, seulement nous, Français, nous sommes incapables de les arrêter dans notre propre capitale 1952. Une fille du tonnerre 1909 Intervient encore un autre comparse, qu'on appelle le faisan. C'est le faisan qui exploite les fonds de commerce que la bande va brûler 1909. Les bandes noires - Etude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales) 1963 Inutile de me conseiller de me mettre dans les pattes sales d'un impresario. Ce sont tous des faisans et des chevaux de retour. 1963. Les perles de Vénus 1955 il commençait à être 'estimé' dans la maison. Les 'faisans' se désintéressaient de lui 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1947 Pagnol qui dîne à la maison avec les Dig et Bernier, raconte une belle histoire de Max, le faisan parisien 1947. Mon journal dans la drôle de paix <5 citation(s)>

Altér. de faiseur, avec infl. de faisander (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 136