en suer une

registre ancien : 7 fréquence : 16

en suer une

& faire suer ; suer

Danser, danser une danse, faire danser ; enthousiasmer ; danser (travailler, par ext.)

Synonyme : danser

Morphologie : élipse du complément

1897 Un Quatorze Juillet… –Faut dire : c'est un jour où qu'on rigole, on en sue une, on a sa cuite. 1897. Hors les lois
1925 ce beau soleil me donne l'envie d'aller en suer une chez Tanton ou chez Convert 1925. La bonne vie
1979 Même si vous êtes un fervent de la java et du piano à bretelles, ne songez pas, vous, monsieur, à venir en ces lieux 'en suer une' 1979. Les mauvais lieux de Paris
1982 Une expression résume bien cela : « on en sue une » 1982. Histoires de la nuit parisienne
1982 ces mots constituaient ici l'invitation, non galante mais plaisante, de décharger un camion, faite par un chef d'équipe facétieux […] : « On en sue une, les gars. » 1982. Histoires de la nuit parisienne
1911 Balancez vos dames !… Cette bande de rigouillards qu'on était !… Je peux dire qu'on en a sué quelques-unes et le pouce, oui ! 1911. Le journal à Nénesse
1911 Nini-la-Gigue (La bergère à l'Espagnol de Saint-Mandé, une gambilleuse de Bullier qui avait du brûlant dans les pattes, pour sûr. Elle nous servait quelquefois un guinche chez la mère Phos' pour nous épater. Il fallait la voir en suer une ! […]) 1911. Le journal à Nénesse
1909 la p'tit' mère, vous êtes gironde… chauffez mon aileron. On va en suer une qui n's'ra pas dans une cage à livarot 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).